Chirurgie ORL Maxillo Faciale

Ronflement et apnées du sommeil

Chirurgie du ronflement et apnées du sommeil

Isolé, sans troubles du sommeil associés, le ronflement n'est pas à proprement parler une pathologie mais il est assez invalidant pour le patient ou pour son entourage pour que la consultation soit parfois demandée "en urgence"!
Il faut imaginer les nuits très difficiles des compagnes ou des compagnons des patients ronfleurs et les couples, lors de la consultation, sont parfois au bord de « la crise de nerfs »!
Le ronflement représente un véritable complexe pour le patient qui n'ose pas, le plus souvent, dormir à l'extérieur de chez lui et ce complexe est même exacerbé chez certaines patientes puisque la société considère le ronflement comme un signe d'anti féminité.

L' interrogatoire du ronfleur va rechercher:

  • des antécédents familiaux de ronflement
  • une prise de poids récente ou un excès pondéral plus ancien
  • la prise de médicament sédatif
  • une obstruction nasale
  • des remontées acides
  • des symptômes d'apnées obstructives du sommeil comme:
  • des difficultés à se réveiller le matin
  • des "coups de pompe" en journée
  • des maux de tête matinaux
  • une hypertension artérielle récente
  • des troubles de la libido ou de l'humeur.

L'examen du ronfleur va ensuite contrôler la liberté des voies aériennes et rechercher:

  • une cause d'obstruction nasale ( cloison nasale déviée, gros cornets, polypes)
  • la présence de grosses amygdales
  • un voile du palais long et distendu et / ou une luette volumineuse
  • un cou épais ou une mandibule en retrait.

La consultation sera souvent complétée par une imagerie scanner des cavités nasales et sinusiennes pour éliminer toute cause, mal vue à l'examen, d'obstruction nasale.

Au moindre doute, si l'on suspecte des apnées du sommeil, l'enregistrement polysomnographique, pour authentifier et quantifier le nombre et la durée des apnées, sera programmé.
Celui-ci est le plus souvent réalisé de manière ambulatoire, puisque c'est dans son propre lit que le patient dort le plus normalement.
À l'inverse, les nuits sont bien moins naturelles lorsque les enregistrements sont effectués en "chambre de sommeil hospitalière", aussi je ne les prescris plus sauf si j'ai besoin d'un électro encéphalogramme nocturne.

Le traitement du ronflement

Il dépendra des éléments retrouvés lors de la consultation et des différentes explorations paracliniques.

Le ronflement sans apnées du sommeil

On se doit de rester le moins agressif possible pour un ronflement isolé, sans apnée du sommeil associée.

S'il existe un excès de poids, la première chose à faire sera d'essayer de faire maigrir le patient. En effet, le ronflement est très souvent relié à la surcharge pondérale et l'amaigrissement de quelques kilos pourra suffire parfois à faire disparaitre ce symptôme gênant.
Je n'hésite pas alors à adresser mon patient chez un endocrinologue et /ou un nutritionniste pour faciliter cette perte de poids.
En parallèle, je commence le plus souvent par un traitement des fosses nasales en prescrivant des soins locaux, vasoconstricteurs sur une courte période et corticoïdes sur une plus longue, pour éviter une respiration nocturne bouche ouverte, plus propice à la survenue d'un ronflement.

Si cette prise en charge est insuffisante, on discutera de l'intérêt:

  • d'une radio fréquence du voile du palais 
  • de l'essai d'une orthèse d'avancée mandibulaire.

Si, malgré ces différents traitements, le ronflement persiste, on pourra alors envisager:

  • une chirurgie de désobstruction nasale
  • la réduction de volume d'une très grosse luette
  • la remise en tension d'un voile du palais très distendu, éventuellement associé à une amygdalectomie.

Le ronflement avec apnées du sommeil

La prise en charge devra être plus « agressive » car la pathologie est avérée et les conséquences peuvent être sévères, en particulier au niveau cardio-vasculaire.

Si le nombre d'apnées est très important ou si les manifestations diurnes sont sévères (risque d'endormissement au volant chez les professionnels de la route), il faudra instaurer une ventilation nocturne en pression positive, au moins transitoirement, pour " réoxygéner" le patient et faire disparaître toute la fatigue accumulée.

Si le nombre d'apnées est moins important, ou si la ventilation par pression positive nocturne n'est pas tolérée, on envisagera l'essai d'orthèse d'avancée mandibulaire ou une chirurgie de désobstruction nasale et de retension du voile du palais, éventuellement associée à des gestes d'avancée mandibulaire ou de l'os hyoïde.

 


Mes interventions, avant / après

" Un docteur et une équipe très à l'écoute, j'étais... "

Lire le témoignage

" Je me suis fais opérer du nez il y a 7 jours et je viens de me faire... "

Lire le témoignage

" Je me suis faite opérer du nez il y a à peine 8 jours et le... "

Lire le témoignage

" Le Docteur Korchia est à l'écoute de son patient,explique ce qui est... "

Lire le témoignage

" Très bon médecin. Très professionnel, patient, pas de douleurs... "

Lire le témoignage

" Suite à une intervention d orl malhonnête qui m'avait massacré mon... "

Lire le témoignage

" Voilà maintenant 2 semaines que le docteur Korchia m’a... "

Lire le témoignage

" Opérée d’une rhinoplastie,il y a quelques années par un... "

Lire le témoignage

" Dr Korchia, j'ai été opérée par vos soins il y a maintenant... "

Lire le témoignage

" Je suis plus que satisfaite de cette rhinoplastie, le dr KORCHIA est une homme d'une... "

Lire le témoignage

ORL - Chirurgien Docteur D.KORCHIA Marseille

(Consultations)

429 Rue paradis
13008 Marseille

Prendre rendez-vous en ligne

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales