Chirurgie ORL Maxillo Faciale

Chirurgie de l'oreille

La chirurgie de l'oreille - perte auditive ou hypoacousie

Parmi les symptômes qui amènent les patients à consulter avant une chirurgie de l'oreille, le plus fréquent est la perte auditive ou hypoacousie .
Le patient fait répéter, est particulièrement gêné dans une atmosphère bruyante (un repas en famille, au restaurant…), il a l'impression d'entendre mais de ne pas comprendre.

À l'interrogatoire, on recherchera:

  • l'ancienneté des symptômes
  • son caractère unilatéral ou bilatéral
  • la survenue après une grossesse ou lors d'un traitement par pilule contraceptive
  • des antécédents familiaux identiques
  • une douleur de l'oreille ou otalgie
  • un traumatisme récent ou ancien sur l'oreille
  • un écoulement clair ou purulent sortant du conduit auditif
  • des vertiges, une instabilité, des acouphènes
  • une obstruction nasale.

Cet interrogatoire orientera le diagnostic et conduira à l'examen de l'oreille, au cabinet, à l'aide d'optiques reliés à une micro caméra permettant d'amplifier considérablement les images du tympan sur un grand écran.

Les diagnostics les plus fréquents seront:

La perforation du tympan

Plus ou moins large, elle est sèche ou au contraire associée à des sécrétions muco-purulentes.
Si cette perforation est traumatique (gifle par exemple), elle a de fortes chances de cicatriser et donc de se refermer spontanément sans geste chirurgical, le plus souvent après prescription de gouttes antiseptiques et de consignes d'évitement d'eau dans l'oreille perforée.
Si malgré ce, la perforation persiste au contrôle à 2 mois, on pourra alors envisager une tympanoplastie.

Le cholestéatome

Si la perforation prend un aspect très extensif, située en haut et en arrière de la membrane tympanique, associée à des sécrétions purulentes souvent fétides, on évoquera un cholestéatome, pathologie bénigne mais très agressive pour les structures nobles de l'oreille ( oreille interne et système de l'équilibration, nerf facial, méninge).

Un scanner et/ ou une I.R.M. confirmeront le diagnostic.

La chirurgie s'impose alors car il n'existe pas de traitement médical pouvant éradiquer un cholestéatome.

Pour en savoir plus sur la chirurgie du cholestéatome, cliquez ici.

Le traitement de l'otite séromuqueuse

Une perte auditive associée à un tympan fermé mais rétracté, comme attiré vers la profondeur, et parfois la visualisation de bulle liquidienne en arrière de la membrane tympanique, évoqueront l'otite séromuqueuse, fréquente chez l'enfant mais que l'on peut voir également chez l'adulte.

Elle est le fait d'une mauvaise aération de l'oreille moyenne par la trompe d'Eustache qui assure mal sa fonction ou qui est obstruée au niveau de l'arrière nez.

Si l'hypertrophie des végétations est la cause la plus fréquente chez l'enfant, c'est l'obstruction nasale simple de la rhinosinusite qui est le plus souvent en cause dans la survenue de l'otite séro-muqueuse chez l'adulte. Cependant, il faut toujours rechercher chez l'adulte une lésion tumorale du cavum ou rhinopharynx, région située dans l'arrière nez.
Le traitement de l'otite séromuqueuse est d'abord médical, associant anti-inflammatoire, antibiotique, fluidifiant et décongestionnant des fosses nasales. Une aérosol thérapie manosonique peut très souvent avantageusement aider à la guérison.

Cependant, en cas d'échec de ces traitements médicaux, la solution devient chirurgicale et consistera à mettre en place un drain d'oreille.

Pour en savoir plus sur la mise en place d'un drain d'oreille, cliquez ici.

L'otospongiose

Si l'aspect extérieur du tympan est normal sans perforation ni rétraction, il faudra alors, surtout chez une femme jeune avec des antécédents familiaux identiques, songer à une otospongiose.
Le bilan auditif, associé à l'exploration scanographique, permettront de savoir si une chirurgie est envisageable ou si la prothèse auditive est à proposer.

Pour en savoir plus sur la chirurgie de l'otospongiose, cliquez ici.

Les ostéomes du conduit auditif externe

Si l'aspect du conduit auditif est très remanié comme rétréci et le tympan est mal visible notamment chez des patients ayant pratiqué la plongée sous-marine, on pensera aux ostéomes du conduit auditif, appelés également exostoses.
Leur traitement devient chirurgical lorsque le rétrécissement est très important et qu'il est responsable de perte auditive ou d'otites externes très fréquentes.

Pour en savoir plus qur les ostéomes du conduit auditif externe, cliquez ici.


Mes interventions, avant / après

" Dr Korchia, j'ai été opérée par vos soins il y a maintenant... "

Lire le témoignage

" Je suis plus que satisfaite de cette rhinoplastie, le dr KORCHIA est une homme d'une... "

Lire le témoignage

" Grâce à la blépharoplastie bilatérale inférieure... "

Lire le témoignage

" Docteur, je vous remercie pour l'opération "oreille droite decollée":... "

Lire le témoignage

" Docteur il y a tout juste 8 jours, vous m'avez enlevé la bosse sur le nez qui... "

Lire le témoignage

" J'ai été opéré d'une rhinoplastie par le Docteur Korchia,... "

Lire le témoignage

" Bonjour Docteur Daniel Korchia, c'est Léa, je vous remercie de m'avoir dit que... "

Lire le témoignage

" J'ai fait opérer mon fils des oreilles et le résultat est magnifique, un... "

Lire le témoignage

" Merci au Dr KORCHIA pour son accueil, sa gentillesse et sa sincérité. Le... "

Lire le témoignage

" Pendant de longues années, j'ai énormément souffert de mes... "

Lire le témoignage

ORL - Chirurgien Docteur D.KORCHIA Marseille

(Consultations)

429 Rue paradis
13008 Marseille

Prendre rendez-vous en ligne